• Isaac Newton

     

    Isaac Newton (1642-1727) est un physicien, philosophe, astronome, et mathématicien anglais, considéré comme l’un des plus grands scientifiques de tous les temps. Newton a formulé des lois sur la gravitation universelle et sur les corps en mouvement. Ces lois fondamentales expliquent de quelle façon les objets se déplacent sur terre comme dans les airs. Il a fondé l’optique moderne, étudié le comportement de la lumière, et a construit le premier télescope à miroirs.

    Ses travaux en mathématiques l’ont conduit à l’invention d’une branche des mathématiques nommée calculus (calcul différentiel et intégral, également développé par le mathématicien Allemand Gottfried Wilhelm Leibniz). Newton a exposé ses idées dans plusieurs publications, et deux d’entre elles, Philosophiae Naturalis Principia Mathematica (Principes mathématiques de la philosophie naturelle, en 1687) et opticks (traité d’optique, en 1704) sont considérées parmi les plus grands travaux scientifiques jamais réalisés. Les contributions révolutionnaires d’Isaac Newton ont permis d’expliquer une grande partie du monde qui nous entoure en termes mathématiques, et ont permis de se rendre compte que la science était également en mesure d’expliquer un grand nombre d’autres phénomènes.

    Newton était capable de formuler des théories mathématiques pour expliquer des faits connus. Il utilisait ses théories mathématiques pour prédire le comportement d’objets dans diverses situations, puis comparait ses prédictions avec ce qu’il avait observé dans les expériences qu’il avait mené. Puis, Newton utilisait ses résultats afin de vérifier, et modifier si besoin, ses théories. Il a réussi à faire de l’explication de propriétés physiques un moyen de prédiction ! Newton a commencé avec les lois sur le mouvement et la gravitation qu’il avait observé dans la nature, puis il a utilisé ces lois pour transformer la physique en un système mathématique général constitué de règles et de lois. Ses expériences ont permis de comprendre le phénomène de la lumière et des couleurs, et sont à la base des développements modernes sur la théorie de la lumière. De plus, son invention du calculus a donné à la science l’un de ses plus puissants outils

    Isaac Newton

     

    Enfance et études

    Isaac Newton est né à Woolsthorpe dans le Lincolnshire en Angleterre. Son père est mort avant sa naissance. A trois ans, sa mère s’est remariée, et sa grand-mère maternelle à pris en charge son éducation. Il a commencé l’école dans les villes voisines, et à dix ans il a été envoyé dans un lycée prés de Grantham.

    Durant ses études, il vivait chez un pharmacien nommé Clark, qui lui transmit son intérêt pour la chimie. Le jeune Newton semble avoir été un garçon calme doué de ses mains. Il fabriquait des cadrans solaires, des éoliennes, des appareils de transport mécanique, ou encore des cerfs-volants avec des lanternes attachées à leur queue. Cependant, il était très inattentif en classe (c’est lui-même qui le dit plus tard dans sa vie).

    En 1656, à la mort de son second mari, la mère d’Isaac Newton retourna à Woolsthorpe et retira son fils de l’école avec l’espoir d’en faire un fermier. Newton ne démontra aucun talent de fermier, mais selon la légende, on le trouva un jour sous une haie plongé dans des réflexions au lieu de faire le marché de Grantham.

    Heureusement, l’ancien professeur d’Isaac Newton à Grantham reconnu les facultés intellectuelles du jeune garçon, et réussit à persuader la mère de Newton de lui permettre de le préparer à entrer à l’université de Cambridge. En juin 1661, le Trinity College de Cambridge accepta de faire entrer Newton en tant que subsizar (un étudiant qui au lieu de payer des droits d’inscription accomplissait des tâches domestiques pour le compte de l’établissement).
    Les matières qu’il étudia furent l’arithmétique, la géométrie, la trigonométrie, et, plus tard, l’astronomie et l’optique. Une grande partie de son inspiration semble avoir été insufflée par Isaac Barrow, un mathématicien et théologien de renom, alors professeur de mathématiques au collège. Barrow reconnu le génie en Newton et fit tout ce qu’il put pour le cultiver. Newton obtenu son diplôme en janvier 1665.

     

    Isaac Newton

     

    Premières idées scientifiques

    Lorsqu’une épidémie de peste bubonique eût lieu en 1665, l’université de Cambridge ferma temporairement ses portes, et Newton retourna à Woolsthorpe. Il y resta presque deux ans.
    Ce fut une période intellectuellement riche pour Newton. Il profita de cette période pour travailler sur des sujets scientifiques qui le tenaient à cœur, et qu’il allait explorer pour le reste de son existence : mouvement, optique, et mathématiques. On raconte qu’un jour, pour étudier les effets d’optique, le jeune newton s’enfonça une brindille de bois dans l’œil, pour observer les effets de la déformation rétinienne !

    D’après Newton, c’est à cette période qu’il fut des progrès majeurs dans ce qu’il appela « la méthode des fluxions » (que nous appelons aujourd’hui calculus, ou calcul différentiel et intégral).

    La légende de la pomme

    Il fit également ses premières découvertes sur la gravitation, inspiré (selon la légende) par l’observation de la chute d’une pomme dans un verger. Selon une conversation rapportée par Newton dans ses vieux jours, il déclara qu’il tentait alors de déterminer quelle force était à l’origine du maintien de la Lune dans son orbite autour de la Terre.

     

    suite: http://www.astrofiles.net/astronomie-isaac-newton

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique